Our partners
Eiffel Tower Vertical

Office National des Forêts

Politique environnementale nationale de l'ONF

La forêt domaniale de Versailles s'étend sur une surface de 1035 ha et fait partie du vaste croissant forestier de l'Ouest Parisien comprenant les forêts domaniales de Meudon, Fausses-Reposes, la Malmaison, Marly, Saint-Germain-en-Laye et Montmorency. Elle participe ainsi à la constitution d'une trame verte de plus de 12 000 ha à moins de 15 km de Paris.

Patrimoine mondial de l'humanité, le site royal du château de Versailles est intimement lié à la forêt domaniale de Versailles qui la surplombe. Au-delà de l'environnement paysager immédiat qu'elle offre, la forêt présente également un intérêt écologique essentiel en raison de son caractère périurbain et récréatif pour les millions de visiteurs qu'elle accueille chaque année.

La politique environnementale nationale de l'ONF s'articule autour de 4 axes prioritaires :

  • valoriser la biodiversité,
  • contribuer à la qualité de l'eau,
  • préserver les sols forestiers,
  • préserver et valoriser les paysages.

Ces orientations s'expriment au quotidien dans tous les actes de la gestion durable des forêts domaniales, particulièrement à l'occasion des renouvellements forestiers prévus par les documents de gestion qui en fixent périodiquement les objectifs. Ces documents, « les aménagements forestiers », sont établis pour chaque forêt et sont approuvés par arrêté ministériel.

Le nouveau document de gestion de la forêt domaniale de Versailles, établi pour la période 2009 - 2028 poursuit les objectifs assignés il y a plus de 100 ans et prévoit, en complément d'un important effort de régénération du au vieillissement excessif de la forêt, la préservation et l'amélioration des éléments constitutifs de la biodiversité forestière, des plus discrets aux plus évidents.

Ainsi, comme dans les massifs voisins, la réhabilitation des zones humides, véritables réservoirs de biodiversité, est devenu un objectif majeur : le comblement naturel des mares forestières, la rupture des continuités écologiques, les accidents climatiques de plus en plus fréquents, les pollutions chimiques et sonores, le dérangement par une fréquentation excessive, sont autant d'éléments perturbants qui imposent des actions concrètes et diversifiées.

L'écoparticipation des trailers versée à l'occasion de leur inscription, permet ainsi à l'ONF d'intensifier ses actions par la mise en place d'un projet écologique concret dont il sera rapidement possible de constater les effets bénéfiques sur la biodiversité.

L'éclairement des lisières, l'aménagement des pentes naturelles, permettra ainsi d'offrir à la végétation, aux amphibiens, insectes, oiseaux et mammifères, des habitats diversifiés et extrêmement favorables à leur développement.

Cette recolonisation sera régulièrement suivie par le comité de suivi écologique des forêts domaniales des Yvelines.

Oliver James

Directeur ONF de l'Agence de Versailles

4 janvier 2010

 

2010 Année internationale de la biodiversité

 

http://www.onf.fr